El Ponche Mexicano

Histoire du punch de Noël

Le Mexique ne possède pas l’exclusivité de la recette du punch, il se prépare partout dans le monde.

L’origine du nom de cette boisson provient de l’hindi « pãc » qui signifie cinq, c’est-à-dire, le nombre d’ingrédients que le punch contenait. Une fois que cette boisson est arrivée en Angleterre on l’a nommé « punch ».

Dès son arrivée en Europe cette boisson a été adoptée dans beaucoup de pays. Dans le nôtre, on attribue cette boisson à un héritage français.

Au Mexique comme dans d’autres pays, il est fréquent de trouver le punch avec son arôme particulier dans le fêtes de fin d’année, nous plongeant dans cette ambiance.

 Propriétés du punch mexicain.

La variété de fruits saisonniers qui le composent, lui donnent des merveilleuses propriétés.

Chaque région a donné au punch sa touche personnelle et la recette peut varier d’un endroit à l’autre, mais il très fréquent d’y trouver des fruits tels que :

La pomme : Ce fruit si connu et reconnu pour bien s’intégrer à beaucoup de repas possède de propriétés antioxydantes et diurétiques. De plus, elle est riche en fibres et elle a une saveur difficile à résister.

La goyave : C’est un fruit aromatique par excellence, qui est produit de manière importante dans notre pays, ce fruit se compose principalement d’eau. Bien que sa quantité en calories soit basse, elle contient une quantité importante de vitamine C. La goyave non seulement aide à combattre les infections mais aussi favorise l’absorption du fer qui provient des aliments.

Le tejocote : C’est un fruit originaire du Mexique et d’après la Bibliothèque Digitale de Médecine Traditionnelle du Mexique de l’UNAM, aussi bien le fruit que les feuilles et l’écorce de l’arbre, sont utilisés dans le traitement de maladies respiratoires et digestives.

Le tamarin : Sa pulpe est à la fois acide et sucrée, ce fruit est originaire de l’Asie Tropicale et il est utilisé dans le traitement du diabète et de la constipation.

Le pruneau : On a attribué à ce fruit plus de propriétés qu’aux prunes fraîches, ceci est dû à la forte concentration de ses composants : On distingue notamment son aide dans la réduction du mauvais cholestérol et il diminue le risque de la formation de caillots.

Les pruneaux sont aussi spécialement reconnus pour leur effet laxatif.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *